Somnolence diurne excessive

Retour

La Somnolence diurne excessive

La somnolence diurne (ou somnolence dans la journée) se manifeste par une « envie de dormir ».

Cette somnolence peut être normale lorsqu’elle survient le soir à l’heure du coucher ou en début d’après midi.

Cependant, on parle de somnolence diurne excessive (ou somnolence anormale), lorsque cette envie de dormir est non désirée, quotidienne et qu’elle a un impact sur notre qualité de vie (sociale, professionnelle, scolaire…).

La somnolence est à différencier de la fatigue qui peut survenir après un effort physique ou intellectuel prolongé. En effet, un patient « fatigué » a besoin de repos pour récupérer et non pas de dormir.

Diagnostic

La plainte de somnolence peut être évaluée à l’aide de mesures dites « subjectives » et/ou « objectives ».

Les mesures subjectives reposent essentiellement sur l’utilisation d’un agenda de sommeil et de questionnaires d’auto-évaluation de sa somnolence.

Le questionnaire le plus connu est le questionnaire d’Epworth. Il permet d’évaluer sa somnolence à l’aide de questions portant sur son risque de s’endormir dans 8 situations de la vie courante. Un score supérieur à 11 à ce questionnaire est en faveur d’une somnolence anormale.

La fatigue peut être, quand à elle, évaluée par le questionnaire de Pichot.

Les mesures objectives. Il s’agit de mesures instrumentales de la somnolence qui font appel à des outils comme l’Actimétrie mais surtout à des tests de vigilance spécifiques que sont les Test Itératifs de Latences d’Endormissement (TILE) et les Tests de Maintien d’Éveil (TME).

Causes

Les principales pathologies du sommeil responsables de Somnolence diurne excessive (ou somnolence anormale) sont :

  • Le Syndrome d’apnées du sommeil,
  • L’Insomnie,
  • Les Troubles du rythme circadien,
  • La Narcolepsie,
  • L’Hypersomnie idiopathique,
  • Le Syndrome des Jambes Sans Repos (SJSR) et les Mouvements Périodiques de Jambes pendant le Sommeil (MPJS).